A quoi ça sert les hashtags dans les réseaux sociaux

Au cours du mois de juin, Facebook a annoncé qu’il introduisait les hashtags. Mais qu’est-ce et à quoi donc peuvent-ils servir? Un article paru sur le site Social Media Today l’explique très bien. Voici un résumé de cet article en français:

Facebook est le plus récent réseau social en date à introduire les hashtags.Cette décision a été accueillie avec des sentiments mélangés allant de l’excitation pure pour ceux qui les emploient sur d’autres réseaux sociaux à un sentiment de confusion ou d’indifférence vis-à-vis de cet étrange symbole apparaissant subitement dans les statuts publiés.

Alors #confus? voici un petit guide pour comprendre les hashtags. Les informations présentées dans cet article sont valables ( avec quelques variations mineures) pour tous les réseaux sociaux qui recourent aux hashtags.

C’est quoi un hashtag?

Pour dire les choses simplement, les hashtags sont des mots clés que l’on utilise pour organiser ses messages sur un réseau social donné. Ils  facilitent ensuite la recherche et l’organisation de ces messages selon un mot clé défini. Les hashtags sont précédés du signe dièse (#). Ils peuvent consister en un mot ou en une phrase, par exemple: #Hashtag ou #CeciEstUnHashtag. Des définitions techniques peuvent être trouvées dans les articles relevants de Wikipédia et Wiktionary et un aperçu de l’emploi des hashtags au cours de l’histoire peut être trouvé dans cette infographie

Qui décide des hashtags? 

Chacun le peut. il suffit que vous mettiez un signe dièse (#) devant un mot dans un de vos messages et c’est fait. Vous avez un hashtag. Cependant, il ne faut pas oublier que la puissance des hashtags tient avant tout dans leur capacité à être adopté par d’autres utilisateurs du réseau social. De cette manière, lorsque l’on clique sur un hashtag, on obtient tout un groupe de messages sur ce sujet.

Comment faut-il utiliser les hashtags? 

Voici quelques usages types de hashtags:

  • pour exprimer des émotions: #surpris #SansVoix
  • pour identifier des lieux ou des marques ou des événements: #Hawaii #Ferrari #CoolEvent
  • Pour faire des recommandations: #ALire #ASurveiller 
  • Pour entrer en contact avec des personnes ayant les mêmes intérêts: #CatLovers #TVaddicts

Les hashtags devraient rendre vos messages plus clairs et plus faciles à trouver. Le truc consiste à faire des hashtags avec des mots que d’autres pourraient utiliser en cherchant des contenus qu’ils pourraient trouver dans vos messages. Vous pouvez faire une recherche rapide de mots clés avant de publier votre message de manière à voir  quels hashtags sont populaires ( autrement dit, il s’agit de faire du #Trending).

Les trois erreurs à éviter:

  1. il ne faut pas hastagger chaque mot de votre message (par ex. #Je #suis #si #excitée #aujourd’hui)
  2. il ne faut pas hashtagger le même mot plus d’une fois dans un seul message (i.e. c’est mon #anniversaire. Voici une photo de mon #Gateau d’ #Anniversaire, etc.)¨
  3. il ne faut pas séparer les  mots clés.  Si votre mot clé est chat noir N’écrivez pas #chat #noir mais plutôt #ChatNoir.

Où peut-on mettre des  hashtags?

Vous pouvez placer des hashtags n’importe où, que cela soit dans le corps du message ou en postcript à la fin.

Pourquoi utiliser des  hashtags?

il y a pour cela deux raisons:

  1. ça augmente votre présence en promouvant vos contenus
  2. et ça organise vos contenus

Il s’agit là de deux raisons majeures pour utiliser les hashtags dans vos messages personnels. Les hashtags sont encore plus important quand il s’agit de promouvoir des contenus professionnels.

Qu’en est-il des règles de confidentialité  sur Facebook? (source)

Si vous écrivez un statut avec un accès limité à vos amis par exemple, seuls ceux qui sont autorisés à voir vos statuts ( dans le cas présent, vos amis) pourront accéder à vos contenus par l’intermédiaire des hashtags. Si votre statut est public, tout le monde pourra voir le statut.

Prêt à vous lancer et à conquérir votre réseau social par l’intermédiaire des hashtags?  alors à vos mots clés! prêt, feu, partez!

Second « back to blogging » challenge

IMG_0202« Allez, ça y est! Je me lance dans le challenge. ça fait un moment – un looong moment… – que je guigne du côté de mon blog et que je me désespère à me dire que « vraiment, vraiment, il faut que je m’y remette ». Et voilà qu’on me défie de le faire réellement. Bien sûr, ce n’est pas la semaine, ni le mois et encore moins le jour, le travail s’amoncelle, le chat dort confortablement installé dans le nid douillet que forme la pile de papiers sur mon bureau, il est trop tard, etc… mais bon, une demi-heure pour un court article, ce n’est pas le bout du monde, et puis ça me permettrait de mettre enfin par écrit plusieurs idées de sujets que j’ai en tête depuis un moment. Donc fin des procrastinations et au boulot!

Mais au fait, c’est quoi ce « back to blogging » challenge?
Selon Stephanie Booth son initiatrice, il s’agit de rédiger « un court article par jour pendant 10 jours, histoire de reprendre le rythme et de se souvenir qu’écrire un article sur un blog, ça peut être vite fait. » Un petit challenge que l’on se met à soi-même, une manière de toucher terre avec son clavier.

Mais est-ce cela seulement?

C’est aussi une belle initiative participative, une manière de s’encourager les uns les autres à écrire car on a sa fierté et si les autres y parviennent, on devrait pouvoir y arriver également. Et puis c’est l’occasion d’aller lire les articles des autres participants, de confronter sa pratique rédactionnelle à d’autres manières d’écrire. Finalement de se re-mettre dans un processus d’apprentissage et de partage. Il n’y a qu’à voir la quantité de commentaires et de réponses que le challenge a suscité.

Donc merci chère Stéphanie de nous remettre les doigts sur le clavier! Je me réjouis de prendre part à cette enthousiasmante initiative et d’en lire les nombreux résultats…

Un nouveau blog

Encore un blog?! Me direz-vous. Pourquoi vouloir ajouter son grain de sel à la blogosphère qui est déjà … un océan maousse et bien salé !

Eh bien justement, parce que j’ai plein de petits grains … de sel, de sable, de curiosité, de tempête et de passion … qui demandent à être partagés avec vous, lecteurs. Alors c’est dit, je me jette à l’eau. Ce blog sera l’occasion d’écrire et d’échanger sur tous les domaines de la communication – qu’elle soit visuelle, écrite, web, médias sociaux, etc.

Alors merci de me lire et surtout n’hésitez pas, commentez, mettez en question, proposez…